Corps de propulseur


Pour les corps de propulseur (CdP), on retrouve les mêmes technologies que pour les réservoirs (polymère, alu, composite) pour la structure proprement dite mais aussi des difficultés techniques supplémentaires liées à :

  • la mise en place d’une protection thermique interne pour protéger la structure
  • l’interface avec la tuyère afin de permettre son assemblage
  • l’interface avec le bloc paraffine qu’il faut pouvoir couler (expérience faite en 2ème année) ou charger sous forme de cartouche (expérience faite en 3ème année)

Tous les CdP disposent de jupettes structurelles depuis la deuxième année. Ils présentent une ouverture grand diamètre depuis la 3ème année. Cette année, l’enjeu était de concevoir le CdP avec une tuyère intégrée, donc avec des négociations techniques d’interface entre 2 équipes.

Deux technologies étaient à nouveau en concurrentce : le bobinage filamentaire et l’alliage d’aluminium soudé.

Corps de propulseur 1

Corps de propulseur 3

Corps de propulseurCorps de propulseur 2