PERSEUS au C’Space 2011


Le projet PERSEUS a participé à la campagne C’SPACE 2011 organisée par la Direction de la Communication Externe du CNES sur le site de la DGA Essais de Missiles à Biscarosse. Trois fusées expérimentales ont été lancées.

AMIDALA

ARES-AMIDALA a été lancée le mercredi 24 août au matin. Cette fusée dont l’architecte était l’association Scube (Supaero Space Section) était propulsée par le moteur hybride de l’ONERA avec une régulation de poussée, les structures étaient développées par l’AeroIPSA, l’architecture électrique y compris la télémesure étaient issue d’une collaboration entre le GAREF Paris et Scube, enfin deux centrales inertielles équipaient cette fusée celle de l’ESIEESpace et celle de SYSNAV. Le moteur a parfaitement fonctionné, la fusée a disparu dans les nuages, en revanche le système de récupération n’a pas fonctionné correctement. L’ouverture du compartiment parachute s’est bien déroulée, mais le parachute n’a pu s’extraire. Un vol balistique a terminé le vol de la fusée. Les débris de la fusée ont été récupérés. L’expertise ainsi que l’exploitation du vol via les données reçues par la télémesure et celles récupérables sont en cours.

EVE3Preparatifs

Jeudi 25 août après midi, ARES-EVE3 équipée d’un PRO75-3G a pris son envol sans difficulté. Cette fusée dont l’architecte était l’association OCTAVE de l’Université d’Evry Val d’Essonne, testait outre un moteur plus puissant, un système de récupération basée sur deux parachutes un petit de descente et un plus grand pour l’atterrissage. Un dysfonctionnement a déclenché l’ouverture du parachute d’atterrissage en même temps que celui de descente, ce qui a entrainée une très longue descente avec un atterrissage hors zone. Heureusement la fusée était équipée d’une balise GPS. Elle a pu être récupérée avec l’aide des pompiers sans difficulté. Les centrales ESIEESpace et SYSNAV équipaient aussi cette fusée. L’exploitation est en cours.

QualifLEIA

Enfin le vendredi matin 26 août, ARES-LEIA, développée par Scube, a pu être lancée dans une fenêtre météo acceptable, en effet en début de journée la pluie semblait incessante et de forts vents étaient annoncés en fin de journée ! Cette fusée était la deuxième développée par Scube sur une organisation quasi-similaire à la première. Un moteur PRO54-5G la propulsait. Une expérience de contrôle de roulis en boucle ouverte a été réalisée. Le vol s’est bien déroulé et la récupération y compris l’ogive qui s’était détachée lors de l’ouverture du système de récupération n’a pas posé de difficulté. Les deux centrales ESIEESpace et SYSNAV équipaient aussi cette fusée, leur exploitation est en cours.

Les données de vol exploitées seront présentées lors d’une revue prévue le 29 septembre.