Les étudiants du Macro-Projet Pegase réalisent un premier tir à feu !

Le jeudi 3 décembre 2015 a eu lieu à l’ONERA le premier tir d’une structure d’essai renforcée pour la propulsion solide entièrement conçue et réalisée par des étudiants. Cet essai intervient dans le cadre du projet PERSEUS dans la région bordelaise et plus précisément du Macro-Projet PEGASE encadré par l’AJSEP et HERAKLES.



D’une longueur de un mètre, la structure d’essai réalisée par l’IUT de Bordeaux permet d’accueillir un chargement de propergol pour un moteur Pro98 du fabricant Cesaroni afin de tester différentes technologies de tuyères et de protections thermiques. Elle est instrumentée par l’ONERA en capteurs de pression et ses différents constituants ont été dimensionnés afin d’être réutilisés plusieurs fois.

Lors de ce premier essai, une tuyère « compound » à base de résine phénolique et de fibres de carbone réalisée par l’IMA a été testée avec succès. Après 8 secondes de tir, la tuyère a montré sa résistance aux ambiances thermiques d’un écoulement à plus de 2500K.


Dans la post-chambre de la structure d’essai, l’école de Chimie de Bordeaux avait placé une éprouvette de protection thermique à base de polymère et de nappes de verre réalisée entièrement dans le laboratoire de l’école. L’exploitation du tir permettra de déterminer si l’ablation qu’elle a subit permet de répondre au cahier des charges d’un moteur solide destiné à un vol.

Ces résultats très encourageants donnent un nouveau souffle au projet et démontrent que des étudiants peuvent accomplir des travaux technologiques ambitieux dans le cadre de la propulsion solide.