Remise des Prix au 12ème Séminaire Perseus

La participation au 12ème séminaire Perseus a été très assidue sur les deux jours. L’intérêt des étudiants pour présenter leur travaux face à un panel d’experts et à la communauté PERSEUS est très vif. Ce séminaire leur donne en effet l’occasion de montrer comment leurs travaux réalisés dans le cadre de leur enseignement respectif est source d’innovation et contribuent aux différents démonstrateurs du projet PERSEUS.


Les deux journées ont été bien remplies par l’ensemble des présentations réalisées par les étudiants. Un temps fortement apprécié était les présentations faites par les étudiants de Delft et surtout celles du DLR avec leur démonstrateur HEROS développé dans le cadre du projet STERN qui a dépassé les 30km d’apogée lors d’un tir effectué fin 2016 à Kiruna.

Véronique Palatin, Directrice Adjointe de la Direction des Lanceurs du CNES, a présidé la traditionnelle remise des prix qui s’est tenue le 26 janvier. Les trois meilleurs projets (innovant, réalisation et en équipe) ont été récompensés. Pour ces trois prix, deux étudiants de chaque équipe auront la possibilité de présenter leurs travaux au prochain congrès EUCASS.

Prix du meilleur travail en équipe : Fusée SERA2. Un projet complet réalisé en coopération entre quatre associations d’étudiants, le Scube de l’ISAE-SUPAERO, l’ISS de l’IPSA, le CLC de l’Ecole Centrale de Lyon et OCTAVE de l’Université d’Évry. PERSEUS a permis aux étudiants de collaborer ensemble sur la réalisation de la fusée, pour être acteur pendant la campagne de lancement à Kiruna en Suède et enfin exploiter les mesures obtenues (restitution de la performance, impact du passage en régime supersonique etc…).

Prix du projet le plus innovant : Tubes structuraux de la partie basse de la fusée expérimentale SERA3 réalisés par l’association IPSA Space Système, dans le laboratoire de mécatronique de l’IPSA. Des essais mécaniques de compression et de flexion ont prouvé le bon comportement de ces tubes en composite sandwich, d’un diamètre jusqu’à présent de 160 mm et porté pour la première fois à 250 mm et dont un brevet a été déposé dans le cadre de PERSEUS.

Prix de la meilleure réalisation : Fusée ARES 23. Dans le cadre de son stage au CNES, Antoine Bianchi, étudiant à l’IPSA, a capitalisé les architectures (mécaniques et électriques) développées dans le cadre de PERSEUS pour ensuite introduire un système de contrôle en roulis par volet au bord de fuite de chaque aileron, une évolution logique des différentes tentatives de contrôle en roulis faites dans le cadre de la série des fusées Leïa réalisées par Scube. La commande a été faite à l’aide d’un compaq RIO qu’il a fallu interfacer avec l’architecture standard PERSEUS. Le contrôle a très bien fonctionné.

Le prix du meilleur poster à été attribué à l’INSA Rouen pour les travaux sur les équipements du moteur MINERVA.

Deux mentions spéciales ont été attribuées :
une pour l’association GAREF, partenaire du projet PERSEUS, qui a développé le module vidéo embarqué sur la fusée expérimentale SERA2, et assuré la retransmission par la télémesure du flux vidéo pendant toute la phase de vol et sa diffusion sur le web,

et l’autre sur les travaux relatifs à la définition de la fusée expérimentale qui sera propulsée par le moteur MINERVA, réalisés par un stagiaire de Centrale Lyon en année de Césure sur le Plateau Projet PERSEUS, Romain Diram.