Rétrospective sur le 13ème séminaire PERSEUS

Le 13ème séminaire PERSEUS a eu lieu les 18 et 19 janvier 2018 au Novotel de Massy-Palaiseau. Il a eu un très grand succès puisque nous avons vu les participations augmenter de plus de 30% par rapport au séminaire précédent, en approchant les 250 participants !


En introduction, Jérôme Vila, sous-directeur de la préparation du futur à la Direction des Lanceurs (DLA) du CNES, a lancé un nouveau challenge, le "magic 5" : développer en 5 ans un véhicule expérimental ayant une masse sèche de 50kg pouvant atteindre l’altitude de 5km avec un moteur à ergols liquides oxygène-méthane de 500 daN de poussée et récupérer l’étage principal avec un atterrissage vertical.

Plus d’une quarantaine de présentations étudiantes et leur poster associé ont été honorées sur ces 2 journées, ainsi que les six, passionnantes, de nos amis européens (DLR, TU Dresden & DARE) ou d’outre-pacifique (Nextaero).

Lors de la 2ème journée, Véronique Palatin, Directrice Adjointe de la DLA, a récompensé de nombreux travaux en distribuant les prix suivants :

  • prix de la meilleure réalisation au CLC (Centrale Lyon Cosmos), pour l’exploitation des données obtenues pendant les vols SERA1, SERA2 et SERA3. En effet, l’exploitation des mesures représente un élément essentiel dans l’analyse et la restitution d’un vol. La maîtrise de l’exploitation permet de réduire les marges à la conception et donc de dimensionner avec plus de rigueur le démonstrateur suivant.
    Prix de la meilleure réalisation
  • prix du meilleur travail en équipe attribué aux associations CLC (Ecole Centrale de Lyon), ISS (IPSA), Scube (ISAE) et OCTAVE (Université d’Evry) pour la réalisation de la fusée supersonique SERA3, lancée le 26 avril 2017 depuis la base de lancement d’ESRange (Kiruna, Suède). Le projet PERSEUS a permis à ces étudiants de collaborer ensemble pour réaliser ce démonstrateur, être acteurs pendant la campagne de lancement et exploiter les mesures obtenues. Avec cette fusée, 2 étapes importantes ont été franchies : l’allumage fagot (et les études sauvegardes associées) et le passage du 160mm au 250mm.
    Prix du meilleur travail en équipe
  • prix du projet le plus innovant attribué au S-Cube (ISAE Supaéro) pour les travaux de définition de la jupe d’interface entre les tubes en 250mm et 160mm. Les travaux n’ayant pas pu être finalisés pour SERA3, une structure à base d’éléments ajourés en aluminium avait été utilisée. La fabrication a été finalisée cette année et la jupe a été réalisée en impression 3D en titane. Elle était présente dans l’exposition, ce qui a permis d’observer l’optimisation de la masse, le renfort au niveau des vis de fixation et les prises de pression.
    Prix du projet le plus innovant

Pour chacun de ces 3 prix, 2 étudiants se verront offrir la participation à un des prochains congrès de 2019 : EUCASS à Madrid, ou le Symposium ESA Rocket and Balloon.

Par ailleurs, le prix du meilleur poster a été donné à l’ENSAM Lille pour ses travaux sur le bâti moteur de la fusée ASTREOS.

PDF - 524.9 ko

Enfin, des mentions spéciales ont été données à l’association S-Cube (ISAE-Supaéro) pour :

  • la réalisation du système électrique permettant les mesures de pression sur les démonstrateurs. En effet, chaque année, ce système s’améliore et le nombre de capteurs de pression augmente. Cette année, ce système est étendu aux mesures de vibration et sera testé sur la fusée SERA4.
    Mention spéciale système de mesures de pression
  • le calcul des trajectoires dégradées et son analyse, permettant d’alimenter un dossier de sauvegarde complet transmis à SSC pour la campagne SERA3.
    Mention spéciale calcul de trajectoires dégradées

Informations complémentaires sur le communiqué de presse du CNES :

PDF - 207.9 ko

Crédits photo : © CNES/Hervé PIRAUD, 2018