SERA

SERA1, première fusée PERSEUS supersonique

Organisation

Cette fusée s’est appuyée sur une collaboration entre 3 associations étudiantes, OCTAVE (Université d’Evry Val d’Essonne) et S3 (Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace) et AeroIPSA (Institut Polytechnique des Sciences Avancés), le tout géré par une équipe projet PERSEUS (Bertin Technologies, GAREF Aérospatial, IPSA).
Le projet s’est déroulé sur presque 2 années scolaires de septembre 2012 à juin 2014 et une cinquantaine d’étudiants ont été impliqués.

JPEG - 370.3 ko
Equipe SERA1 après récupération
Crédits : V. Guinet

Description

SERA1 a été propulsée par un moteur CESARONI Pro98-6G Green3, premier moteur de ce type utilisé dans PERSEUS. Celui-ci a été qualifié par l’ONERA (poudre : 8,5 kg, impulsion totale : 14 200 Ns).

La fusée mesure 3 m et pèse 25,5 kg. Un plan de mesure complet a été intégré dans la fusée afin de restituer les ambiances et la trajectoire de vol :

  • 2 centrales inertielles
  • Capteurs de vibration dans la coiffe
  • Divers capteurs de pression (coiffe, flanc et culot)
  • 2 caméras embarquées
  • retransmission des données par télémesure (sauf caméras)

Les fusées SERA sont prévues pour intégrer une charge utile
scientifique étudiante développée par une équipe extérieure. Pour SERA1, la charge utile était un magnétomètre compatible avec une architecture de type cansat/cubesat. Cette charge utile a été développée par l’Université Technologique de Luleå (Suède).

Campagne de lancement à Esrange

La campagne de lancement SERA-1 s’est déroulée du 5 au 9 mai 2014 sur la base d’Esrange en Suède.

Le mercredi 7 mai 2014, le décompte final (H-2h30) a débuté à 12h. SERA-1 a été lancée avec succès à 15h10 depuis la base de lancement d’Esrange en Suède. Elle est montée à 5,5 km à une vitesse maximale de 1750 km/h environ. La culmination a eu lieu 30 secondes après décollage, pour un vol d’une durée de 8 minutes. Les systèmes de séparation et de récupération ont bien fonctionné. Le GPS embarqué a permis de récupérer facilement la fusée, avec l’aide de l’hélicoptère mis à disposition par le site d’Esrange. SERA1 a été restituée en très bon état.

Les performances atteintes par SERA-1 sont :

  • Altitude de 5500 m
  • Mach de 1.4
  • Pression dynamique maximale de 100 kPa
  • Accélération longitudinale maximale de 10 g

Exploitation & Perspectives

Le 3 juillet 2014 une présentation de l’exploitation de l’ensemble des données collectées et analysées par l’ensemble des participants a confirmé le vol supersonique (Mach environ1.4). Une forte pression dynamique (environ 60kPa) a été restituée prouvant la solidité de la structure. De nombreuses informations concernant les ambiances vibratoires, la trainée de culot ainsi que les variations de pression au niveau de la coiffe ont été obtenues.
Le retour d’expérience obtenu sur l’organisation, les opérations ainsi que les mesures exploitées suite au vol de la fusée expérimentale SERA1 va permettre d’une part de proposer de nombreux sujets scientifiques aux futurs étudiants et d’autre part d’envisager le suite de SERA avec une coopération aussi fructueuse que celle vécue avec SSC.

Documents attachés
PDF - 5.7 Mo
Fiche projet SERA1

Modules du projet